vendredi 18 août 2017

Quelques essais de réflexion...



Le rêve et l’idéal bourgeois sont en train de détruire la planète Terre.






Tout comme la science, mais d’une manière différente, l’art détient le pouvoir de nous suggérer que des réalités parallèles existent. Que les possibles n’ont pas tous été atteints.





Pour ne pas être perturbés par la comparaison, l’envie, les gens préfèrent se murer, se corseter dans l’indifférence.





Le jaloux fera volontiers procès à celui qui réussit (dans quelque domaine que ce soit) de ne pas être autre chose qu’un « prétentieux » aux « dents longues ». Il essaie de le culpabiliser dans le but de gâcher sa joie.





La tendance à cataloguer, à généraliser (due à sa propension innée à la simplification) est peut-être une des plus grandes carences du cerveau humain. Car les êtres et le monde sont fort loin d’être simples.





Ce n’est pas parce que notre cerveau semble avoir pour vocation (pour obsession ?) de trouver du sens que l’univers qui nous entoure a un sens à proprement parler.
Méfions-nous (d’abord, de nous-mêmes) !





Les bourgeoisies « humanitaires » ne sont-elles pas
de nouveaux avatars des feues « dames patronnesses », tant brocardées ? Ne cherchent-elles pas, les justifications religieuses chrétiennes propres au XIXe siècle mises à part, à endormir, à contenir toute velléité de révolte, voire de révolution, par leurs ponctuels et erratiques bienfaits – au demeurant fort peu coûteux en regard de l’abondance sans précédent dont, par ailleurs, elles jouissent chaque jour – dans le même temps qu’elle réussissent, par le même biais, à maintenir intact l’équilibre de leur bonne conscience (tant sur le plan strictement national que sur le plan planétaire, plus large) ?
Inconsciemment ou consciemment, elles trompent et se mentent à elles-mêmes.
Mais combien elles s’accrochent à cette construction fictive, laquelle présente, de leur point de vue, un précieux double bénéfice !





L’Homme veut comprendre son propre mystère.





Pour pouvoir s’exprimer, il faut nécessairement, je pense, une certaine confiance en soi-même, voire une certaine forme d’ « audace » (facilitée par les appuis, les encouragements d’un entourage), et pour créer, aussi. Or la confiance en elles-mêmes est ce qui, dans nos sociétés patriarcales, fait le plus défaut aux femmes. Tout autant que les encouragements.





Tous les humains, surtout les hommes, ont un côté mégalomane qui les pousse à ne pas souffrir la moindre menace de « rivalité », et qui les freine dans leur propension à la collaboration, à l’association, à l’action collective, les amenant volontiers à « tirer la couverture à eux », quelquefois même au mépris de leur propre intérêt.





La « malédiction » de l’Homme, c’est de savoir qu’il va mourir tout en étant simultanément  affublé d’un ego qui lui brouille l’esprit. Au fond, c’est une vraie torture !





L’inégalité et l’injustice sèment l’amertume ; c’est normal.
Stigmatiser ladite amertume est non seulement absurde, mais encore proprement tartuffique. De plus, les utopies, je le crains, se heurtent toujours à la résistance du réel.





Même si le racisme (en tant que mise à l’écart de l’autre, au nom d’une normalité ou d’une peur instinctive de ce qui nous est inconnu, inhabituel, sans parler du facile sentiment de supériorité culturelle collectif) est, à des degrés divers, une tendance présente dans toutes les ethnies, c’est le colonialisme européen, et lui seul, qui a conceptualisé et institutionnalisé, à une échelle planétaire, la vision sottement dualiste, binaire d’une sorte d’ « humanité-domino », traduite par le contraste Gens de couleur/Blancs, lequel laisse toujours à contrecœur de la place pour les (nombreuses) nuances et gradations entre les deux « pôles » - quand il en laisse. Dans cette optique, pour prendre un exemple, un métis doté d’une peau brune (quelque soit la nuance du brun) sera catalogué « Noir » et, a contrario, un métis très clair affublé de traits  trop nettement « caucasoïdes » devra quasi obligatoirement adhérer à l’identité « Blanche ».
Ainsi, comble de l’absurdité, deux frères/sœurs pourront parfaitement se trouver, qu’ils le veuillent ou non, « rangés » dans des « compartiments ethniques » différents, soi-disant « étanches » et leur fraternité, ou sororité, vue comme gênante, sinon niée.
Ceux qui souffrent peut-être le plus de ces schémas mentaux euro-colonialistes absurdes autant qu’arbitraires sont les métis.





Ce que, le plus souvent, nous aimons le moins chez les autres et leur pardonnons le moins facilement, c’est leur côté « miroir » ; c’est ce que nous renvoie de nous-même ce que reflètent leurs yeux lorsqu’ils nous regardent ; toute la part de vérité et toute la part de déformation, de malentendu que ce contenu recèle.





Pourquoi se livrer à des jeux de mots, sinon, quelque part, pour tourner en dérision tout le sérieux de la langue ?





Un aphorisme n’est pas là pour distiller des vérités péremptoires, mais pour ouvrir des espaces de débat, de « ricochets » intellectuels.





L’incertitude, le doute font peur.
Mais ils enrichissent le monde.






Avec l’Homme, on n’insiste ni ne répète jamais assez. Car ses désirs, ses constructions imaginaires et les illusions que ceux-ci engendrent reprennent toujours le dessus.











P. Laranco.





jeudi 17 août 2017

Umar TIMOL publie un poème en anglais sur le site du journal "LE MAURICIEN".



SUR LE SITE DU JOURNAL

Le Mauricien




Wandering souls  
a poem in English from Umar TIMOL

(17 août 2017)






LINK :
http://www.lemauricien.com/article/wandering-souls





Le belge CEEJAY nous emmène dans les nuages...



CAHIER BLEU.




Cumul de cumulus
Ciel chargé à blanc
Train de nuages en partance pour un tour de terre
Nimbé de nimbus poussés par un vent calme
Éole est serein
Le suivent ses moutons comme troupe de romains
Des accents circonflexes, tête en bas cabriolent
Leurs graphes noirs s'engouffrent dans le blanc
Disparaissent dans le coton épais
Soudain déchirent une trouée bleue
Et plongent dans cette mer des cieux.
Le crépuscule naissant a tiré le rideau rouge du théâtre de nuit
Les éraflures du ciel dues aux avions échappés s'estompent
Les failles temporelles se frayent un chemin
Je cherche le passage.















CEEJAY



All rights reserved.


mercredi 16 août 2017

En Indonésie, PEPSICO et NESTLE menacent des espèces en voie d'extinction.

Les éléphants de Sumatra sont au bord de l’extinction pendant que des marques comme PepsiCo et Nestlé continuent d’engranger des profits grâce à la destruction de leur habitat.

Dites à PepsiCo et à Nestlé de faire le ménage dans leur chaîne d’approvisionnement d’huile de palme pour éviter que l’écosystème Leuser en Indonésie ne finisse par être complètement anéanti.






PepsiCo et Nestlé CONTINUENT d’acheter de l’huile de palme non soutenable qui détruit l’habitat irremplaçable des éléphants vivant dans l’écosystème Leuser en Indonésie.

Nos partenaires chez Rainforest Action Network (RAN) qui se battent à nos côtés pour sauver les forêts tropicales ont amassé de nouvelles preuves inquiétantes : si on suit la traînée d'huile de palme des fournisseurs tels que Wilmar, elle mène directement à certaines des plus grandes marques au monde. Et le pire dans tout ça, c’est que ces multinationales sont déjà dotées de politiques anti-déforestation.

C’est la pression des consommateurs —la pression de gens comme vous et moi— qui pousse les entreprises comme PepsiCo à adopter des politiques d’approvisionnement durable en huile de palme. Le temps est maintenant venu de nous assurer qu’elles respectent leurs promesses avant que ne soit détruit à son tour ce qui reste du précieux écosystème Leuser.




L’écosystème Leuser est l’une des grandes priorités mondiales en matière de conservation. Autrement dit, c’est un bijou précieux que nous ne pouvons nous permettre de détruire. Après tout, c’est le seul endroit sur terre où les orang-outangs, les éléphants, les tigres et les rhinocéros peuvent tous vivre ensemble dans la même forêt.

Il ne reste plus que 700 éléphants de Sumatra à l’état sauvage : il faut dire à ces grandes entreprises d’arrêter le massacre avant qu’il ne soit trop tard.

Le Leuser est aussi une source d’eau potable et un gagne-pain pour des millions de personnes dans la province indonésienne d’Aceh. Cet endroit précieux serait irremplaçable s’il est détruit. Apparemment, les géants de l'agroalimentaire se préoccupent davantage de leurs profits que des conséquences désastreuses de l'huile de palme destructrice qu'ils achètent. 

Nous ne pouvons faire comme si de rien n’était quand PepsiCo et Nestlé prétendent se préoccuper du développement soutenable tout en poussant vers l’extinction l’éléphant de Sumatra juste pour dégager encore plus de profits. Nous avons démontré que nous sommes en mesure de mettre suffisamment de pression sur les grandes marques pour qu’elles adoptent des politiques anti-déforestation.Maintenant, il faut que nous nous assurions qu’elles tiennent leurs promesses.




Merci pour tout ce que vous faites,





Fatah, Mark, Nabil et le reste de l'équipe
SumOfUs 












 

Plus d'information :





 

SumOfUs est un mouvement mondial de personnes comme vous, qui travaillent ensemble afin de responsabiliser les entreprises et de tracer une nouvelle voie durable pour l’économie mondiale. Aidez SumOfUs à renforcer ses campagnes en faisant un don de 4 € .

OMBRES AU PLAFOND, photos de Patricia LARANCO.



SÉRIE I



























SÉRIE II












































OMBRES AU PLAFOND.





















































Photographies : Patricia Laranco.

All rights reserved.







Un poème tout frais, tout joli de Sylvaine DIET (France).



Un joli oisillon
qui voulait voyager
planta son bec
dans un nuage
croyant ainsi se balader
et faire admirer son plumage
le nuage
surpris
devint si noir de rage
qu'il se transforma en orage
et ramena en un éclair
le petit enfançon
  
au nid.












Sylvaine DIET







mardi 15 août 2017

U.S : Disgusting : White Nationalists to Disrupt Heather HEYER's Funeral !

BREAKING : we're hearing reports that the website The Daily Stormer is planning to send Nazis to the funeral of Heather Heyer, the woman killed by a white nationalist in Charlottesville.1 These people need to be cut off from their resources immediately.













If you’re a corporation that enables 
White nationalism...


We’re coming for you.











Dear friend, 

What happened in Charlottesville is an act of terrorism - pure and simple. And one all too familiar in our country’s history. I can imagine we all watched Charlottesville with a mixture of emotion : heartbroken for the people who were injured or killed fighting for justice, disgusted at an administration that refuses to condemn the menace of White nationalism, and outraged as scenes unfolded that remain an ongoing part of our nation’s story.




Join us in calling on corporations to pick a side : people or hate.When we say pick a side, we’re talking to Visa, MasterCard, Amazon and other companies and online platforms working with violent white supremacist groups. They’re providing financial support for people like white nationalist Richard Spencer, who twice this year has led a torch-wielding violent mob chanting racist slogans in Charlottesville, Virginia.2Over the last six months, we’ve reached out to all of these companies. We have been in dialogue with these companies, have taken your concerns to them directly, and given them more than enough chances to come clean and cut their ties with hate groups - including the hate groups that radicalized terrorists like Dylann Roof, Timothy McVeigh, Wade Michael Page and Anders Behring Breivik. It’s clear that we need to take this fight to the next level. And we need your help to do it.





We’re holding corporate enablers accountable by :
  • Launching a series of ads and billboards targeted at credit card companies calling on them to block white nationalists sites from using their card.
  • Going after individual white nationalist trolls like the ones we saw converge on Charlottesville and making it significantly harder for them to have a public soapbox to garner funding online.
  • Deploying a number of high-pressure tactics aimed at ensuring corporations immediately sever business ties to Donald Trump and his family members.




White extremist groups have committed more than 70 percent of the violent extremist crimes resulting in death since 9/11.3Members of Stormfront, the notorious white supremacist hate site, have been disproportionately responsible for some of the most lethal hate crimes and mass killings since the site was put up in 1995. In the past decade alone, Stormfront members have murdered close to 100 people.4 Stormfront is able to fund itself by bringing in thousands of dollars in online donations every month thanks to credit card companies and platforms that give them free advertising every day.
It is time to up the stakes for these Neo Nazis and their corporate backers. You joined with us to call on major social media platforms to kick off the hateful individuals who have been using their platform to organize violence in our communities. Together, we asked the media to stop dressing up domestic terrorism with terms like “alt-right.” And collectively we asked credit card companies to stop allowing their cards to be used on sites that openly advocate for murder in our communities. We're continuing to see cracks in their walls, and now is the time to go harder.




Until justice is real, 




Brandi, Rashad, Arisha, Evan, Jade, Anika, Corina and the rest of the Color Of Change team.













References :


1. "‘Daily Stormer’ website sending Nazis to harass funeral of woman allegedly killed by white supremacist in Charlottesville," RawStory, August 15, 2017. 
https://act.colorofchange.org/go/8448?t=11&akid=7785%2E1942551%2EUOjvO4
2. "White nationalist Richard Spencer leads torch-bearing protesters defending Lee statue," Washington Post, 14 May 2017.
https://act.colorofchange.org/go/8423?t=13&akid=7785%2E1942551%2EUOjvO4
3. "Countering Violent Extremism : Actions Needed to Define Strategy and Assess Progress of Federal Efforts," Government Accountability Office, April 2017. 
http://act.colorofchange.org/go/8424?t=15&akid=7785%2E1942551%2EUOjvO4
4. "SPLC Report : Nearly 100 Murder by Stormfront Users," SPLC, April 17, 2014. 
https://act.colorofchange.org/go/7575?t=17&akid=7785%2E1942551%2EUOjvO4







Color Of Change is building a movement to elevate the voices of Black folks and our allies, and win real social and political change. Help keep our movement strong.