jeudi 18 janvier 2018

LA LIBERTÉ vue par un très jeune poète africain, Gana SENE (Sénégal).




La liberté
Est la reine des stimulants
Elle est cette folle envie
Qui se meut en nous
Avec frénésie
Cette éponge
Qui d'un coup
Enlève la candeur de l'âme
Cette lumière si vive
Qui nous aveugle
Pour nous faire mieux voir
Son cri est rauque
Et sa voix assourdissante...









Gana SENE







Mettez fin à l’ENFER des MIGRANTS ET RÉFUGIÉS en LIBYE !




Libye-Réfugiés
 
 Torture, détention, exploitation et viol sont des horreurs quotidiennes pour de nombreux réfugiés et migrants piégés en Libye. Mais l’aide de l’Union Européenne à la Libye, au lieu de mettre fin à ces atteintes, piège ces personnes dans l’enfer.

En équipant les garde-côtes libyens pour renvoyer les migrants et réfugiés vers la Libye, les dirigeants européens se rendent responsables de souffrances épouvantables.

Plus de 20 000 personnes, migrantes ou réfugiées, sont détenues dans des centres de détention officiels, sans savoir si elles seront libérées un jour.

Interpellez les responsables libyens et européens pour mettre fin à leur détention.
 
 
JE SIGNE
 
 Il y a presque un an, les Etats membres de l’Union Européenne validaient la coopération entre l’Italie et la Libye pour réduire le nombre de migrants et réfugiés arrivant en Europe.

Des fonds européens ont été mis à disposition des autorités libyennes. Une aide a été garantie aux autorités pourtant responsables des conditions affreuses de détention. Un soutien opérationnel est apporté aux gardes-côtes libyens qui maltraitent violemment les personnes censées être secourues en mer.

L’Union européenne dans son ensemble, et l’Italie en particulier, sont complices des violations des droits humains commises contre les réfugiés et les migrants en Libye.

Agissez pour dénoncer cette coopération !

Merci de votre soutien.
 
 
 sylvie 
Sylvie Brigot-Vilain
Directrice Générale d'Amnesty International
France
signature
 
 
FB TW YT
 
 
 

mardi 16 janvier 2018

Un poème de l'Haïtien Claude Sterlin ROZEMA.



(...)

souviens-toi 
enfant prodigue
toi qui te vêtis d’habits de fête
comme une double peau
avec une fierté clandestine
tenues vaporeuses de couleur pastel
poussant la vie à se jeter sur toi
telle une joueuse avide
___
laisse la rose tranquille 
en la voyant si sereine
dans ce peu d’étendue
qui te regarde pour la retenir
celle qui t'appelle par son odeur 
quand tu passes
___
souviens-toi 
enfant prodigue
là où sont semés tes pétales de folie 
là où tout finira sans suite aucune
___
l’Heure venue
ils seront peu 
sous le soleil bas 
à pleurer ton passage
***
pour quelle voie 
te crois-tu enfin prêt
___

(...)












Claude Sterlin ROZEMA
15 Janvier 2018











All rights reserved.







Une photopoésie de Sylvaine DIET (France).



Le temps se traîne...
Pastels de gris
Fleurs effeuillées
Et pensées mornes
Horizons chauds papier glacé
Soleils brûlants
Sans foi ni loi
On rêve
En cocooning sépia

L'hiver tricote le printemps


 Aucun texte alternatif disponible.










































Texte et photoSylvaine DIET.

All rights reserved.







lundi 15 janvier 2018

Bobby PAUL (Haïti).



sur la table juste une bougie qui prie
lumière cherchant sa source
elle a les yeux vides d'ombres
tout autour comme nature morte
se place la lactescence de trois nuits




















Bobby PAUL
2018







Rufin RANDRIANARIVELO (Madagasikara).



Simple attitude
Simple fait
Constaté
Ignoré
Senti
Vécu
Tu m'ignores
Ou tu fais semblant de m'ignorer
Et j'ai vu
Et j'ai aperçu en moi
Tes regards qui me fuient
Et me poursuivent
Les regards de ton cœur
Caressant toujours ceux de mon âme
A la sauvette
A l'aveuglette
Tu as les yeux
Rivés
Fixés
Sur moi
Et j'ai senti ce que tu sens en moi
Sans que tu le saches
Et sans que j'embrasse tes pensées
Fleuries de mes rêves
Alors...
J'ai fermé les yeux
Et nos plaies épanouies
Aux pétales d'espoir
S'ouvrent
Accueillant les timides rosées
De l'Aube amoureuse
















RANDRIANARIVELO Rufin














All rights reserved