dimanche 28 novembre 2021

U.S (Color Of Change) : Support BLACK FAMILIES !

 

 

 

DONATE TO OUR 
BLACK CAREGIVERS HOLIDAY FUND

 

 

 

 

 

 

 

Dear friend,

 

 

 

Mass incarceration harms our communities and traumatizes Black families. That’s why we must show up for Black families that are targeted by the carceral system.

 

Getting people out of these cages is just half the battle. We need to make sure Black caregivers have the resources they need to survive and thrive after release. Color Of Change is continuing that tradition with our third annual Black Caregivers Bail Out Toy and Winter Coat Drive !

 

We’re organizing and helping support families with toys, winter clothes, and other essential items all season long, and we need your help to bring Black joy to families this holiday season.

 

 

 

Friend, can you pitch in $25 to make sure Black kids with incarcerated loved ones have toys under the tree and a coat to keep them warm?

 

 

 

 

 

 

Donate nowDonate now

 

 

 

 

 

 

For years, the National Bail Out1 organization and the Center for Resilient Individuals, Families, and Communities have been working tirelessly to fight back against the unjust and racist bail and pretrial detention systems. 

 

Their “Black Mamas Bailout” has become an annual staple that has helped hundreds of caregivers . We’re honored to collaborate with them for the third year in a row to make sure Black mamas and caregivers have some support they need during the holiday season. 

 

Friend, we know that it’s our communities that keep us safe, protect us, and help us heal.

 

 

 

Help us spread Black joy this holiday season by contributing $25 for our winter clothes and toy drive.

 

 

 

 

 

SUPPORT BLACK FAMILIES THIS HOLIDAY SEASON

 

 

 

 

 

Color Of Change will be collaborating with National Bail Out and Center for Resilient Individuals, Families, and Communities and their partners to get wish lists from bailed out mamas and caregivers for the things they need the most.

 

Friend, your contributions can help ensure that we help as many families as possible — not only this holiday season but throughout the year as well. 

 

 

 

Chip in to support Black families of the Bail Out.

 

 

 

Until Justice is Real,

 

 

 

 

Scott, Erika, Rashad, Arisha, Malachi, Megan, Ernie, Palika, Ariel, Madison, Trevor, Erick, Ana, Kristiana, McKayla and the Color Of Change team.

 

 

 

 

 


References :

 

 

 

 

1. National Bail Out. NationalBailOut.org.


Color Of Change is building a movement to elevate the voices of Black folks and our allies, and win real social and political change. Please help keep our movement strong.

Make a Donation

L' AGENCE MEDIA-PALESTINE.

 

 

 


Images invisibles? Cliquez ici...




Trente ans après : Les impostures du processus de paix au Moyen-Orient

"En réalité, à ce jour, Israël n’a pas reconnu l’existence des Palestiniens en tant que groupe national, d’où découlerait leur droit à l’autodétermination. Dans la lettre de reconnaissance de 1993, alors que l’OLP reconnaissait « le droit à l’existence de l’État d’Israël » et acceptait la Résolution 242 malgré ses termes vagues au sujet de la Nakba, des droits des réfugiés et du statut de Jérusalem, Israël se contentait de reconnaître l’OLP comme « représentant légitime du peuple palestinien ».


De plus, le processus des négociations n’a pas pris pour base les normes internationales en matière de droits humains, et les accords d’Oslo ne faisaient pas référence au droit international. En résultat, Israël a soigneusement évité tout terme de référence qui aurait pu le contraindre à répondre de ses violations des droits fondamentaux des Palestiniens. À ce jour, Israël n’a jamais reconnu comme occupées la Cisjordanie et Gaza. Au lieu de quoi il affirme que ce sont des « territoires contestés », refusant ainsi l’application de la 4e Convention de Genève. "

 

 

 

 

 

 

Lire la suite  de cette analyse de l'analyste franco-palestinienne Inès Abdel Razek du réseau d'analyse palestiniennes Al-Shabaka sur le site de l'Agence.

 

 

 

 

 

 

A lire aussi cette analyse très intéressante de Tareq Baconi publiée initialement le 5 novembre dernier dans "The New York Review" :

 

Ce que veut dire Apartheid dans le cas d’Israël

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Israël-Palestine : Comment la nourriture est devenue une cible de la conquête coloniale


Il y a quelques années, j’ai été scandalisé par le fait qu’un restaurant/bar branché et haut de gamme que je fréquentais dans le Greenwich Village de Manhattan avait inscrit comme plat du jour quelque chose qu’il appelait « couscous israélien ». Consterné, j’ai exigé qu’ils changent immédiatement le nom du plat. J’ai expliqué au gérant que ce qu’ils appelaient couscous « israélien » était en fait du maftoul palestinien, traditionnellement fait à la main.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite de cet article de l'universitaire Joseph Massad en date du 17 novembre dernier sur le site de l'Agence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Puma « Pire. Cadeau. De tous. » Pour le Black Friday et le Cyber Monday, ne mettez pas l’apartheid israélien dans votre panier !

Par le PACBI, le 24 novembre 2021

 

Le soutien de Puma à l’apartheid israélien en fait le Pire. Cadeau. De tous.

 

Puma sponsorise l’Association israélienne de football (IFA), qui régit et défend les équipes des colonies israéliennes illégales. Les colonies israéliennes sont des appropriations illégales de terres qui forcent les Palestiniens à quitter leurs terres et font partie intégrante du régime d’apartheid d’Israël.

 

 

 

 

 

 

Lire la suite sur le site de la Campagne BDS France.

 

 

 

 

 

 

A lire également sur le site de l'Agence :

 

Concours Miss Univers : Miss Grèce refuse de participer au concours en Israël, en solidarité avec le peuple Palestinien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



À la rencontre de stylistes palestinien-nes qui persévèrent dans la célébration de leur culture par la mode

"Quand on entend le mot Palestine, une pléthore d’images vient à l’esprit. Le territoire et son peuple continuent à souffrir et à endurer quotidiennement des indignités indescriptibles ; des scènes qui laissent peu de place à l’espoir. Et pourtant, au cœur de la souffrance existe une remarquable communauté créative de stylistes. Ils célèbrent la culture palestinienne en donnant vie à la mode, une mode qui défend un esprit de persévérance et de détermination."

 

 

 

 

 

Lire la suite de cet article sur le site de l'Agence.

 

 

 

 

 

 

A lire aussi sur le site de l'Agence ce texte de l'universitaire Haidar Eid à Gaza en date du 23 novembre dernier :

 

Littérature de résistance et « pédagogie des opprimés » dans la Palestine colonisée

 

 

 

 

 

 

Et cette annonce pour 2022 à Angers :

 

Ramzi Aburedwan et son Ensemble Dal’ouna au Grand Théâtre d’Angers, en mai 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L'Agence Média Palestine a besoin de votre soutien !

Faire un don à l'Agence












Agence Media Palestine

 

 

 

 

Si vous souhaitez prendre contact avec nous ou nous transmettre une information, n'hésitez pas à nous contacter par e-mail à :

 

agencemediapalestine@gmail.com