vendredi 17 novembre 2017

AVAAZ : Le cadeau macabre de TRUMP à son fils

SIGN HERE

Voici le fils de Donald Trump, brandissant la queue d'un éléphant qu'il vient de tuer. Son père vient de lui faire un cadeau macabre : il a changé la loi pour que les impitoyables chasseurs américains puissent massacrer des éléphants et ramener les têtes comme trophées. Lançons une gigantesque campagne internationale pour faire honte aux États-Unis et les forcer à abandonner cette idée révoltante -- Avaaz collaborera avec des pays africains pour remettre notre appel lors d'une grande conférence sur la protection de l'environnement, dans quelques jours. Signez en un clic : 

SIGNEZ ICI




















Chères amies, Chers amis,

 



Trump vient de faire un cadeau macabre à son fils : il a changé la loi pour autoriser les impitoyables chasseurs américains à massacrer des éléphants en Afrique et rapporter les têtes chez eux comme trophées. 


Trump Jr. a tué et mutilé un éléphant -- et aujourd'hui, son père le récompense, en permettant à tout le monde de participer au massacre et de ramener des organes à la maison en souvenir, alors même que le braconnage des éléphants menace la survie de ces incroyables créatures. 


Faisons entendre un gigantesque tollé mondial pour faire honte aux États-Unis et les forcer à abandonner ce plan révoltant. Lorsque notre appel sera immense, Avaaz collaborera avec d'importants pays africains pour remettre les signatures lors de la grande conférence sur la protection de la faune sauvage qui a lieu dans quelques jours. Signez en un clic : 


Au Président Trump, aux services américains de la pêche et de la faune sauvage, et aux organes de protection de l'environnement partout dans le monde : 
Les éléphants sont menacés d'extinction et ce n'est pas le moment d'affaiblir leur protection. La chasse aux trophées encourage le massacre des éléphants, augmente la demande pour leurs organes et introduit un double langage qui complique la lutte contre le braconnage pour l'ivoire. Nous vous demandons de revenir sur votre décision d'autoriser l'importation de trophées d'éléphants, avant qu'il ne soit trop tard. 


L'administration Trump avance que seuls la Zambie et le Zimbabwe seront concernés par la levée de l'interdiction de l'importation de trophées, et ces pays prétendent que leurs populations d'éléphants sont durables et bien gérées. Mais il y a seulement 21 000 éléphants en Zambie, quand ils dépassaient les 200 000 il y a à peine 45 ans. Et au Zimbabwe, des membres du gouvernement piègent les éléphanteaux pour les vendre aux zoos !  


Selon les experts, il sera presque impossible de mettre fin au braconnage si de riches Américains chassent les éléphants pour se distraire. La seule manière de sauver les éléphants de l'extinction est d'arrêter de les tuer, et de réduire la demande pour leurs organes.  


Lorsque Cecil le lion a été abattu, un tollé international a forcé les États-Unis à mieux protéger ces animaux. Aujourd'hui, faisons de même - avant qu'il ne soit trop tard pour les éléphants !
 

Quand les responsables gouvernementaux en charge de la protection de la faune sauvage se réuniront dans quelques jours, accueillons-les avec un immense appel pour que les États-Unis abandonnent leurs noirs desseins. Signez maintenant en un clic et partagez tout autour de vous !     



À de nombreuses reprises, notre mouvement s'est rassemblé pour les éléphants. Nous nous sommes battus pour que l'ivoire soit interdit, nous avons financé des opérations sous couverture contre les braconniers et plaidé sans relâche pour une plus grande protection. Rassemblons-nous de nouveau aujourd'hui pour ces créatures exceptionnelles. 


Avec espoir et détermination, 





Bert, Spyro, Sarah, Danny et le reste de l'équipe d'Avaaz 

























POUR PLUS D'INFORMATIONS  :







En réautorisant le commerce de l’ivoire, Trump encourage le braconnage des éléphants (Paris Match)
http://www.parismatch.com/Actu/Environnement/En-reautorisant-le-commerce-de-l-ivoire-Trump-encourage-le-braconnage-des-elephants-1396379 



Zimbabwe : la vente d'éléphanteaux à la Chine 



UE, États-Unis : sauvez les lions africains (Avaaz)
https://secure.avaaz.org/fr/save_africas_lions_loc












Avaaz est un réseau citoyen mondial de 44 millions de membres
 qui mène des campagnes visant à ce que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. ("Avaaz" signifie "voix" dans de nombreuses langues). Nos membres sont issus de tous les pays du monde; notre équipe est répartie sur 18 pays et 6 continents et travaille dans 17 langues. Pour découvrir certaines de nos plus grandes campagnes, cliquez ici ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter.





Signez en ligne pour Clovis RAZAFIMALALA, défenseur de la FORÊT MALGACHE.


J'AGIS



Clovis Razafimalala est très attaché à la forêt ombrophile de Madagascar. Militant écologiste, ce père de deux jeunes enfants fait tout ce qu’il peut pour protéger les arbres menacés d’extinction, des essences couleur rubis dont on tire le bois de rose. Mais rien n’arrête les trafiquants corrompus qui veulent faire taire Clovis et ses compagnons de lutte. La vente illégale de ce bois précieux peut rapporter des milliards de dollars.

Le commerce du bois de rose est interdit, mais le marché noir est florissant, ce qui renforce l’influence des trafiquants. Clovis et ses frères militants se battent contre eux avec courage, tandis que le gouvernement détourne son égard.

Ils paient le prix de leur engagement. Accusé d’avoir été à la tête d’une manifestation violente, Clovis a été placé en détention en septembre 2016. Des témoins assurent qu’il se trouvait dans un restaurant au moment de la manifestation, mais ils n’ont jamais été entendus dans le cadre de l’enquête.

Ce n’est pas la première fois que Clovis est pris pour cible. En 2009, sa maison a été incendiée. On lui a proposé à plusieurs reprises de l’argent - qu’il a refusé - en échange de l’arrêt de son combat en faveur de la forêt menacée de Madagascar.

En juillet 2017, Clovis a été condamné à cinq ans d’emprisonnement avec sursis sur la base de fausses accusations. Il peut être incarcéré à tout moment s’il ose poursuivre sa lutte.

Dites à Madagascar d’annuler immédiatement la condamnation de Clovis.



Amnesty International Belgique Francophone

Demain, à Paris, une SOIRÉE CAPVERDIENNE assortie d'une VENTE-SIGNATURE du roman de l'écrivain haïtien Fabian CHARLES.


L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes souriantes, texte


Le jeune écrivain haïtien
Fabian CHARLES
vendra et signera son livre
LES RACINES DE LA PAGE
Aucun texte alternatif disponible.

SAMEDI 18 NOVEMBRE 2017

à l’occasion d’une
SOIRÉE CAPVERDIENNE

Au
BAR-RESTAURANT
CHEZ CELESTE
29 rue de Charonne
75011  Paris (France)
Métro Bastille.







US : Disbar Jeff SESSIONS, sign the petition !



Jeff Sessions' time is up as Attorney General. On Tuesday, Jeff Sessions testified before the House Judiciary Committee to answer more questions about the investigation into the Trump administration’s ties with Russian government officials and his role as Attorney General.1 During the testimony, it was strikingly obvious Sessions is full of lies. When U.S. House Representative Karen Bass (D-CA) asked him questions about a report on Black Identity Extremists, he all of sudden could not clearly answer any question. Sessions claims he did not read the report. Then Representative Bass further asked if he was aware of organizations like the Ku Klux Klan and neo-Nazis that could be described as “White Identity Extremists.” Sessions responded: “I don’t follow the question, it’s not coming to me at the moment.”2 We don’t need more testimonies from Sessions to know he is not fit to be Attorney General nor hold any license to practice law.

Over 46,000 Color of Change members have signed the petition calling on the Alabama State Bar to rescind Session’s right to practice law. Dear friend, your name is missing. Will you sign today? Sessions cannot fairly carry out justice. He can’t be trusted to know what is best for our communities and he has a long legacy of racism and discrimination in his work in the legal field.




Until justice is real,





Scott and the rest of the Color of Change team









P.S. Check out the original email we sent :


References
1. "Top takeaways from Jeff Sessions' testimony before the House Judiciary Committee," USA Today, 11-14-2017 
2. "Democratic congresswoman grills Jeff Sessions over FBI report on 'black identity extremists'," The Week, 11-14-2017 





***


Jeff Sessions is not fit to be Attorney General,
 and with his racist ideology, he has no place to 
in the country to serve justice.


Alabama State Bar must take away 
Jeff Sessions' license to practice law.









Dear friend, 


Jeff Sessions is a liar, a racist, and a white supremacist. Last week, Sessions testified before the U.S. Senate Judiciary Committee and one thing is clear -- enough is enough. Sessions’ entire political career has been to undo major progress hard fought and won from decades-long work by Black people and communities of color. And he continues to spread so many untruths just to maintain power that keeps him in close proximity to the ugliest and most dangerous White House administration.Sessions does not represent and never will represent any symbol of fairness and justice.

Jeff Sessions holds a prominent law license from the state of Alabama that gives him the power to be Attorney General. He should not be the Attorney General of the U.S. Department of Justice and he has no place in this country to practice law.It is long overdue to finally shut down his power and access as well as stop the harm that he continues to inflict. And the way we’re going to do it is by getting him disbarred from the Alabama State Bar. Bar associations are responsible for issuing licenses for lawyers to practice but just as importantly ensuring that the integrity of how lawyers use their role is upheld. 




Jeff Sessions has spearheaded Trump’s entire Law and Order agenda. As Attorney General, Sessions has built a false, racist narrative that crime has exponentially increased across the U.S. Right after being sworn in as Attorney General, Sessions said national crime rates were the highest they’d ever been--but it was a lie. According to FBI data, the national rate was decreasing.1 Sessions is following the eerie and distorted words of Trump who said, “In many of our biggest cities, 2016 brought an increase in the number of homicides, rapes, assaults, and shootings.”2 This in and of itself is a violation of the Alabama Bar Code of Ethics -- Sessions is actively engaging in dishonesty as a chief law enforcer. This ignites fears and sets up a big platform for ruthless policies that directly impact Black people and many other marginalized groups.

This white supremacist narrative of Black people and immigrants as violent and dangerous has led to extreme changes and further violates another ethics code of being prejudice and bias. Sessions was determined to bring back the war on Black people by restarting the “War on Drugs.” This includes pushing prosecutors to issue the most severe punishment against people who commit drug offenses, giving local police departments more power to arrest and surveil with access to militarized equipment. He’s against any form of police accountability and has eliminated consent decrees. Sessions even went after Sanctuary cities by threatening to withhold federal funding for refusing to comply with harsh immigration laws. And Jeff Sessions reversed the ban on federal private prisons. Sessions said, “the ban on private prisons hurt the prison system’s ability to meet the future needs for housing.”3 This, of course, is all code for locking up more people for profit. This list goes on and on, and it will continue as long as Sessions has the power to keep his license.




We already know who Jeff Sessions is. It is not just lies -- but he is unapologetic in wanting to dismantle democracy and destroy the rights of all our communities. Plain and simple he is a White man with a lot of privilege and power he doesn't deserve. He is incapable of upholding the integrity of his position in the U.S. Department of Justice. Jeff Sessions has abused his power long enough.




Until justice is real,



Scott, Rashad, Arisha, Scott, Anay, Clarise, Enchanta, Malaya, Kristen, Katrese, and the rest of the Color Of Change team









References :



1. "The ACLU says Trump’s executive order on crime aims to “stop national trends that don’t exist”," Quartz, 02-09-2017https://act.colorofchange.org/go/9697?t=15&akid=8168%2E1942551%2Etgvsu2
2. "Sessions calls rise in crime a ‘dangerous permanent trend,’ but FBI data shows rate consistently falling," Yahoo News, 02-09-2017 https://act.colorofchange.org/go/9698?t=17&akid=8168%2E1942551%2Etgvsu2
3. "Justice Department Keeps For-Profit Prisons, Scrapping an Obama Plan," New York Times, 02-23-2016https://act.colorofchange.org/go/7973?t=19&akid=8168%2E1942551%2Etgvsu2







Color Of Change is building a movement to elevate the voices of Black folks and our allies, and win real social and political change. Help keep our movement strong.












Fin novembre, à Paris, la soirée "L'art et la culture pour le développement et la paix", avec Pedro VIANNA et Eric MAYLEUC, poètes.



Paris, le 17 novembre 2017 




Chère Amie, cher Ami,




le jeudi 23 novembre 2017


à 20 h


à
l'Espace Reflex International / Atelier Francis Mbella
21-23, avenue Jean-Jaurès   Paris XIXe

métro : Jaurès (lignes 2, 5, 7 bis) ; bus : 26, 48







dans le cadre de
La nuit des débats
sous l'égide de la Ville de Paris





Éric Meyleuc et Pedro Vianna
présenteront le montage poétique conçu,
écrit et interprété par eux
La paix sera alors notre nature





lors de la soirée
L'art et la culture pour le développement 
et la paix
organisée par
l'Atelier Francis Mbella
et l'association
Les arts métis de France









entre autres, participeront également à la soirée

Mona Gamal El Dine
poète
Dorothéa Jolda
artiste lyrique
Francis Mbella
artiste plasticien
Thomas N'Dangani
sculpteur







la soirée sera animée par


Marilena Lica-Massala

poète, écrivaine









entrée libre
dans la limite des places disponibles
mais vous pouvez apporter quelque chose pour le buffet











Amicalement












Pedro Vianna / Éric Meyleuc
ter, passage de Clichy
F-75018   PARIS

Téléphone/fax : 33 (0)9 51 79 61 37
courriel : pvianna@free.fr
 / emeyl@free.fr
site : http://poesiepourtous.free.fr